Ensemble, écrivons une nouvelle histoire pour {{Hellemmes}}

Retour à l'accueil
Programme

Un Projet Éducatif répondant aux besoins de nos enfants

Parce que l’avenir d’Hellemmes réside dans sa jeunesse, notre ville se doit d’investir dans celle-ci. Elle doit également lui offrir les meilleures conditions pour qu’elle puisse s’épanouir et participer au dynamisme de la commune. Un Projet Educatif répondant aux besoins de nos enfants. De nombreux défis seront à relever lors du prochain mandat pour que les enfants Hellemmois puissent bénéficier de la meilleure offre éducative possible. Et cela demandera un investissement en temps, en moyens sur le long terme. Mais pour l’avenir des enfants, citoyens de demain, c’est un investissement indispensable. La commune d’Hellemmes comporte plus de 1600 élèves répartis sur 4 écoles maternelles, 1 école primaire (maternelle + élémentaire) et 2 écoles élémentaires. C’est notre future société que nous préparons. Alors que la jeunesse et l’éducation doivent être deux priorités nationales, les conditions de scolarisation sont malheureusement marquées, ces dernières années, par des fermetures massives de postes et le désengagement financier de l’Etat auprès des communes. Nous nous opposerons à toutes les fermetures de classes et soutiendrons activement les demandes de création auprès des services compétents (Rectorat et Inspection Académique). Nous nous opposerons aussi à toute demande de fusion d’écoles pour que les enfants ne commencent pas leur vie d’élève dans des structures de la taille d'un collège. Les bâtiments de certaines écoles nécessitent une réfection urgente, que ce soit en travaux de peinture, en petit œuvre ou en gros œuvre. Un état des lieux du patrimoine sera réalisé pour planifier les travaux à mener au cours de la mandature. Par ailleurs, l'accessibilité des locaux scolaires aux personnes en situation de handicap sera réalisée tout au long de la mandature. Tous les enfants doivent être accueillis dans le respect des contraintes imposées par leur âge : des salles de sieste avec du matériel adapté et en nombre suffisant seront mises à disposition des écoles maternelles. Chaque classe maternelle disposera d’une ATSEM (Agent Spécialisé d’École Maternelle). L'accueil des enfants dès 2 ans sera favorisé pour toutes les familles qui le souhaitent. Les enseignants bénéficieront de budget de fonctionnement nécessaire pour équiper pédagogiquement leur classe et fournir le matériel approprié aux besoins des élèves. Par ailleurs, ils bénéficieront d’un budget culturel pour mettre en œuvre les activités supports dont ils ont besoin pour renforcer leur enseignement. Le départ en classe transplantée (verte, de neige, de mer,…) sera facilité. Dans l’idéal, chaque enfant devrait pouvoir partir au moins une fois dans sa scolarité. D'autre part, dans notre commune urbaine, chaque enfant doit pouvoir se rendre à pied dans son école de secteur, tant en maternelle qu’en élémentaire. Ainsi, la mairie appuiera les demandes d’ouverture de classe ou de construction de nouvelles écoles permettant de répondre à l’afflux de populations nouvelles dans notre ville. Chaque enfant doit pouvoir trouver sa place dans les structures d’accueil de la commune, les revenus ne peuvent être un obstacle à la fréquentation de la cantine et des accueils de loisirs. Les premières tranches doivent être gratuites pour les familles les plus modestes. En outre, pour qu’aucun enfant ne sorte de la cantine sans avoir pu prendre un repas complet, 2 formules seront proposées chaque jour, l'une avec viande et l'autre sans. Le décret sur les rythmes scolaires organise l’inégalité d’accès à l’école sur le territoire : les conditions d’accueil des enfants dépendront des moyens financiers de la commune. Ceux-ci sont, par ailleurs, réduits à peau de chagrin : la prétendue ambition pour l’École n’est en réalité pas finançable. C’est la gratuité de la présence dans les locaux scolaires qui est menacée. Nous nous opposons à cette mascarade et refuserons de mettre en œuvre cette réforme en l'état. Des activités extrascolaires de qualité et adaptées aux âges des enfants doivent être proposées aux familles, permettant aux jeunes de tout âge de s’y retrouver. Les recrutements statutaires seront la règle pour permettre la cohérence des projets d’animation. Pour le développement des colonies de vacances en période estivale, une étude de faisabilité sera réalisée. {{{Petite enfance :}}} Toute famille qui le souhaite doit pouvoir trouver une place en crèche ou en halte-garderie à proximité de chez elle. La transparence doit être appliquée quant aux listes d’attente et aux délais pour l’obtention de cette place. Avec le Conseil Général, nous soutiendrons le développement des structures de PMI au plus près des familles. Le projet éducatif sera construit de façon raisonnée, consensuel et en toute intelligence avec l’ensemble des acteurs. Nous ne laisserons personne au bord du chemin. {{{Animation Jeunesse : Combattons l’ennui !}}} Il est nécessaire de donner aux jeunes de 13 à 25 ans un lieu où ils puissent se retrouver entre eux afin d’y partager leur musique, leur rires sans en faire forcément profiter tout le voisinage. Il n’est pas question de les stigmatiser : il est nécessaire de leur donner les moyens de bien vivre à Hellemmes dans le respect d’autrui et en respectant leurs souhaits. Pour cela, en lien avec les associations et les collèges et lycées concernés, nous souhaitons mettre en place des ateliers de slam, de rap, de street art, etc., afin que les jeunes ne regardent plus le temps passer en se demandant s’ils sont vraiment Hellemmois et qu’ils deviennent acteurs de la vie hellemmoise. Nous leur offrirons un véritable lieu de rencontre sous la forme d’une MJC, afin qu’ils puissent se retrouver, participer ou créer des événements. Tout projet sera soutenu et suivi par un acteur de la vie locale. Notre objectif sera d’être à l’écoute des jeunes pour répondre à leurs différents besoins et pour qu’ils puissent participer activement au dynamisme de la ville.

Les autres Thématiques

Recevoir l'infolettre de la campagne :

RSS
Front de Gauche

La liste A Hellemmes : l'Humain d'abord ! est un rassemblement citoyen pour une gauche combattive et écologiste dans notre région. Elle s'inscrit dans le cadre du Front de Gauche.
Elle est soutenue par les partis politiques suivants :